Voyage

Le voyage en Antarctique en vidéo (III)

Pin
Send
Share
Send


Après avoir résumé un voyage incroyable en Antarctique Avec les articles et aujourd'hui, il est temps de mettre fin à ces histoires particulières avec la visite à Port Lockroy et le retour au "monde des hommes" ...

Sur les 40 000 personnes (!!!) qui visitent le continent blanc chaque année, 16 000 Ils s'arrêtent à Port Lockroy, une base britannique installée sur l'île Goudier



Nous trouvons ici une sorte de musée / entrepôt actuellement géré par quatre femmes dans une situation relativement précaire. De plus, c'est le seul endroit où envoyer des cartes postales en Espagne (qui semble être enfin arrivé) ...




Samedi 12 décembre 2009, !!! quelle douce chérie !!! Nous assistons au premier pingouin de la saison, ils ressemblent à des peluches. Comme la nature est capricieuse, certains sont nés ici et dans la baie voisine de Jougle, sur l’île de Wienckle, on peut voir où reposent les ossements d’anciennes baleines de ces eaux ...

Il est temps de rentrer, 2 jours et demi à partir de nouvelle torture du col de Drake, les eaux les plus orageuses de la planète, bien que cette fois nous nous sommes permis d'aller à voir "les tripes" du professeur Molchanov et l'entrée du cap Horn.




La traversée est terminée entrant dans le canal Beagle à Ushuaia Par une autre belle journée.


Peut-être cela fait-il déjà beaucoup de temps de faire un résumé complet du voyage avec quelques photos et quelques nouvelles vidéos, mais je les garde une semaine après mon retour:

"Je regarde autour de moi et soupire. Tout reste pareil. Ici, les gens s'inquiètent de leurs propres vanités; achetez des vêtements, faites des guerres, vivez au-dessus de nos moyens ... Fini le iceberg émettant un grondement tomber sur l'eau, ou ceux baleines avec leur chant de sirène danser une valse à quelques mètres de nous, ou le Phoques de Weddell et sa sieste permanente et la beaux pingouins, les "grimpeurs", la "adelie" ou mon cher "Juanitos". Je laisse celui-là aussi immense solitude, ce silence au sommet d’une des nombreuses montagnes de cette beauté inhospitalière ou ce soleil qui illumine la coucher de soleil sur les canaux de lemaire. Je laisse ce précieux derrière expédition à Zodiak par l'île de Melchor ou par Bahia Paraiso, la plus jolie baie que j'aurais pu imaginer. Derrière je laisse ... Derrière je laisse un véritable musée de sculptures glaciers et icebergs de nuances, de reflets, de couleurs ... ou ceux courageux qui passent des années entières dans des bases vivantes l'Antarctique brut, celle qui a été vue un jour, ces tempêtes de neige, ces chutes de neige, ce froid presque insupportable. Et le bain antarctique sentir des pingouins pendant une journée, et guerre de neige au sommet du port de Neko. Tout est laissé derrière ... peut-être pour toujours.

L'Antarctique est tout ce que je cherchais et bien plus encore. Est une planète à part dans notre propre planète auquel on ne peut accéder qu'en payant le dur prix du col de Drake. Un endroit où l'homme à peine atteint et qui conserve l'authenticité et la virginité en abondance, en plus de 80% de l'eau douce de la Terre entière. Le dernier continent découvert et le dernier exploré. C'est aussi un désert abyssal, où plus de 90% du continent contient à peine de la faune et de la flore (la péninsule antarctique est un privilège).

Je me regarde et me surprends. Vous rentrez dans n'importe quel voyage, mais je ne me suis jamais senti aussi désorienté que maintenant. Tout me dérange. Le bruit, les embouteillages, les voitures ... Tout me fait regarder en arrière. Même réfléchir. Jusqu'au film de mode de Noël, Avatar (que j'ai adoré d'ailleurs), un film qui montre pour la nième fois que l'homme met la main ... balaie. Heureusement, il existe toujours des organisations et la volonté des pays de respecter ce continent glacé (bien que je veuille lire le traité de Copenaghe signé ces jours-ci) ... un des rares endroits sur cette planète où vous pouvez encore ressentir quelque chose qui n’est nulle part ailleurs dans le monde, vous ne pouvez être… le sixième continent…. !!! MON CHER ANTARTIDE !!! ”


Isaac

Pin
Send
Share
Send